You are currently browsing the category archive for the ‘Culture’ category.


Ces temps ci, je n’en ai que pour Charlotte (j’exagère, je trouvais que ca se disais bien comme ça!) Pour vrai, depuis quelques temps, ce que j’écoutes c’est surtout son nouvel album IRM, que je trouves super !  J’ai accroché sur la chanson Le Chat du Café des Artistes reprise de Jean-Pierre Ferland, (notre romantique québécois national). Cette chanson au ton un peu morbide sur les bords, mais au son actuel auquel on accroche bien. D’ailleurs,  tout l’album est super bien ficelé aux accents parfois sombres et illuminés, mélange de rythmes africains et électros et principalement en anglais, il a été produit en collaboration avec Beck, bien connu du monde musical depuis les années 1990.

Un album à découvrir et réécouter encore et encore !!

Site internet de Charlotte – IRM  : www.charlottegainsbourg.com

Le Chat du Café des Artistes de Jean-Pierre Ferland, version remixée de L’album Jaune


Ils sont de plus en plus nombreux à chanter pour la cause verte, ces chanteurs à la conscience environnementale. Au Québec on connait tous bien Richard Desjardins, qui milite depuis longtemps pour la forêt boréale avec son organisme l’ABAT ( Action Boréale de l’Abitibi Témiscamingue ) auquel j’ai été membre. Maintenant, se joignent à lui le groupe les Cowboys Fringants qui milite aussi pour la conservation d’espaces verts au Québec. Je trouves ça génial que ces artistes prennent la cause environnementale à coeur et font le nécessaire pour faire bouger les choses. Je leur lève mon chapeau car moi aussi je suis sensible à ma planète; je fais mon compost et recycle tout ce qui se recycle. J’ai un client depuis quelques années qui milite aussi pour l’environnement à sa façon en promouvant les maisons saines et je suis fière de faire partie de son équipe. Je crois que je fais un peu ma part en lui fournissant de beaux montages publicitaires.

RICHARD DESJARDINS
Action Boréale de l’Abitibi Témiscamingue (ABAT)

COWBOYS FRINGANTS
La Fondation Cowboys Fringants

Magazine la Maison du 21e siècle

Voici un vidéo avec JACK JOHNSON et The 3 R’s
Ici on m’a bloqué à cause du copyright, c’est super! Merci beaucoup!

En revanche, voici un autre vidéo montage avec la même chanson !



Ce gars là c’est le Québécois-Italien qui swing la bacaisse dans l’fond de la bouète à bois !  J’aime bien sa musique festive car tout à fait mon genre mais je ne peux pas l’écouter trop longtemps parce que c’est comme prendre 4 espressos – americano en ligne !! Mais sa chanson Bella Ciao qui m’a fait danser comme une russe à mon mariage me rappelle bien la fougue qui m’envahie à la pensée de l’Italie. Voici 2 chansons qui l’ont popularisé dont la chanson Americano qui se moque un peu du côté superficiel des americains (canadiens inclus) en général.  Un clin-d’oeil à la superficialité de nos jours et au côté ludique de ce Cirque superficiel !!

Cliquez ici pour le vidéo promo de Marco Calliari

Spectacle peut-être à St-Hyacinthe avec Bella Ciao




Excellente performance de Diaraby Magni par Vieux Farka Touré qui joue dans mon ordi,
j’adore les percussions, ca décolle !! Waahoooo!

cliquez ici pour le vidéo sur VIMÉO

( je ne peux pas l’intégrer dans WP semble-t’il )


Je sais, je vous fais du postage de paresseux, avec mes vidéos Youtube, mais c’est pas grave, regardez ça en attendant que je sois moins embourbée dans mes affaires.
J’ai découvert ce groupe par mon mari qui m’a montré un jour ce long film, un collage de scènes filmées au début du siècle (1929) en Russie.  La façon dont cela est filmé est assez spéciale pour l’époque, des effets de vitesse et superposition… The Cinematic Orchestra, musique aux mouvements poétiques est toujours excellente et colle parfaitement aux images de ce film. Patrick Watson a d’ailleurs déjà collaboré avec eux, quelle bonne idée.

Man With The Movie Camera – Wikipedia
www.cinematicorchestra.com


En fin de semaine nous avons reçus des amis et mon adorable belle-soeur est venue aussi et nous avons fait les fameux gnocchis traditionnels de la famiglia, c’étais la première fois que je roulais mes gnocchis, un peu comme on roule son premier joint… quoique plus simple, et probablement plus santé ! Donc, me voilà initiée à la fabrication des gnocchis. La recette est simple, ricotta et farine, le tout mélangé dans un bol, ensuite on fait un long rouleau, on coupe en petits morceaux que l’on écrase en roulant et puis la petite « pichnotte » de la fin qui crée la boulette en forme de cuiller. La forme artisanale diffère de la forme parfaite commerciale que l’on retrouve sur les tablettes, mais le goût est le même !  On fait ensuite cuire dans l’eau bouillante jusqu’à temps que les gnocchis flottent à la surface.  À cela on ajoute la meilleure sauce tomate de la PLANÈTE que je fais avec mon mari, rituel auquel j’ai pris goût à faire comme une petite tradition familiale maintenant… On sert avec du bon vino et le tour est joué.


Petit groupe assez flyé que je viens tout juste de découvrir…


Que lit notre Premier ministre « favori » ?  que je surnomme affectueusement mon beau Ken, parce qu’avouons-le, il lui ressemble un brin avec ses cheveux parfaitement placés un peu plastique et son look stérile. Mais je crois que je préfères Ken, parce qu’après tout, on pouvais bien faire de lui ce que l’on voulais.  Bon bon, ce n’est pas le but de mon article aujourd’hui, mais je ne pouvais pas passer à côté de ce fait qui m’a toujours frappé à la vue de M. Harper (You Americans, I’m jealous of your Obama you know ?!!).

J’ai lu il y a quelques temps un superbe livre de Yann Martel, intitulé Histoire de Pi.  Je l’ai adoré, car très bien écrit, qui lui a valu le Man Booker Prize. Yann Martel est un écrivain Canadien de Saskatchewan.

Depuis 2007, Yann Martel s’est lancé un défi : Envoyer un livre de façon périodique à Stephen Harper pour l’inciter à s’intéresser à l’art et prendre le temps de s’arrêter pour lire. Car depuis que ce dernier est au pouvoir, le budget alloué aux Arts a chuté drastiquement.  M. Harper ne semble pas reconnaître le besoin criant des artistes pour une aide gouvernementale.

Je vais reprendre quelques paroles si bien écrites de Yann ici :

« Nous travaillons, travaillons, travaillons, nous pressant, pressant, pressant. Parfois, à bout de souffle, nous nous disons: Mince alors, la vie passe à toute allure. Mais nous n’avons rien compris, c’est tout a fait le contraire: la vie ne court pas, elle est immobilité, quiétude. C’est plutôt nous qui courons autant. »

« …Je songeais que d’adopter une approche de subventions squelettiques aux arts, comme celle du présent gouvernement conservateur, de concevoir les arts comme de simples divertissements auxquels on devrait s’abandonner seulement après s’être occupés des affaires sérieuses de la vie, cela–conjointement à une réorganisation utilitariste de l’éducation visant l’acquisition de formations employables dans le marché du travail, plutôt que de créer des citoyens sachant penser—cela aboutit à créer des esprits qui sont post-historiques, post-culturels, et pré-robots. Ce sont des âmes vides programmées pour ne pas s’épanouir, et fort menacées par un conformisme de la pire espèce—l’intolérance et le totalitarisme—par incapacité de penser par elles-mêmes; des âmes destinées à une vie de servage soumise aux seigneurs féodaux du profit. »

Nous avons besoin des Arts et des artistes, mais pour ce faire, nous devons les aider à survivre et vivre de leur Art. L’art est le poumon de notre société. Puisse cet exercice de lecture, si lecture il y a de la part de notre Premier Ministre, lui apporter ouverture d’esprit et souplesse dans son image quasi-parfaite du conformiste et de la gestion de notre pays capitaliste.

Prenez donc quelques minutes pour prendre connaissance de la liste de 85 livres envoyés à M. Harper, vous pourriez trouver quelques inspirations de lectures… moi qui ne suis pas très liseuse, je peux me vanter que très discrètement d’avoir lu au moins un livre dans la liste, c’est La Metamorphose de Franz Kafka… je m’en souviendrai toujours de ce livre. Je vais garder cette liste précieusement afin d’enrichir ma culture littéraire !